Accueil > Les rencontres d’Eco-Choix > Compte-rendu de la rencontre "Respecter la terre et les animaux"

Compte-rendu de la rencontre "Respecter la terre et les animaux"

mercredi 1er mars 2017

Compte-rendu de la rencontre ECO-ECHOIX du vendredi 24 février « respecter la terre et les animaux » avec David Hauguel

Une trentaine de personnes étaient venue à cette soirée ECO-CHOIX. L’assistance était composée principalement de citadins mais on notait la présence de quelques agriculteurs et un débat très riche a permis de comprendre les difficultés des uns et des autres…

David Hauguel, spécialiste en nutrition animale et végétale a présenté sa vision d’une l’agriculture qui respecte les plantes, les animaux et les sols, une agriculture qui respecte les agriculteurs et les consommateurs.

Un constat : l’agriculture va mal : beaucoup d’exploitations sont en grandes difficultés financières. Les directives européennes imposent de plus en plus la réduction des intrants (nitrates, pesticides…). C’est une bonne intention que de respecter les sols et de tenter de produire des aliments sains pour les animaux et pour les hommes... La terre , vidée de sa vie microbienne et de ses vers est devenue un simple support pour des cultures dopées d’engrais avec des quantités toujours de plus en plus importante. En ce qui concerne l’élevage il y a un levier à faire sur la valorisation des fumures issu de ce dernier. En 2016 la France a consommé 6 % de plus de produits phyto sanitaires que l’an passé alors que l’Europe veut aller vers une diminution de 50% en 2025… Mais comment les agriculteurs peuvent-ils faire cette mutation ? Les conseils qu’ils reçoivent ne collent pas toujours à la réalité pour leur faciliter la tache. Certains organismes ne leur donnent pas l’information simple et nécessaire pour agir autrement. Certains outils de pilotage peuvent être aléatoires selon les conditions climatiques.

Reprenons le temps d’aller aux champs observer les choses simples. Nourrissons nos animaux avec les choses simples et riches qui nous entourent.

David Hauguel préconise des techniques agricoles qui se rapprochent de la nature : herbages avec des plantes diversifiées, culture d’oléagineux, de crucifères et de légumineuses (qui redonnent naturellement de l’azote au sol), cultures sans labour, rotation des cultures, engrais verts coupés tardivement, utilisation d’activateurs de sols ( à base de bactéries ou de levures), utilisation de préparations naturelles ( purins d’ortie, de prêle, de consoude…) et pour l’élevage, utilisation de la phytothérapie ou de l’aromathérapie.

La main de l’homme, tout comme elle l’a détruite, peut redonner vie à la terre. Rééquilibrer un sol abîmé prend du temps et peut entraîner provisoirement des pertes de « rendement ». Malheureusement les agriculteurs ne peuvent pas toujours se permettre d’attendre car les factures et les traites n’attendent pas, elles…

La politique agricole de demain devra donc accompagner les agriculteurs à faire cette mutation indispensable à notre santé et à celle de nos enfants. De même il faudra que le consommateur prenne toutes ses responsabilités dans cette mutation en acceptant de payer le juste prix des denrées de qualité s’il souhaite protéger sa santé et la nature qui nous nourrit… Le consommateur peut être acteur de cette transition au travers de ses choix lorsqu’il fait ses achats. Les collectivités aussi peuvent agir dès maintenant : l’introduction de menus bio dans les cantines scolaires est un premier pas . Il faudra aussi accompagner les agriculteurs par des formations dispensées par des organismes indépendants… L’éducation des jeunes enfants est également un atout très important dans cette bataille pour la vie et la santé… Le chantier est vaste mais incontournable !

Les rencontres Eco-Choix servent à mieux comprendre les enjeux de la protection de la nature et à montrer les alternatives qui se mettent en marche un peu partout sur la planète mais aussi à notre porte… La prochaine rencontre ECO-CHOIX aura lieu au Havre au Cinéma Le Sirius jeudi 16 mars à 20h45. Le film « Food Coop » nous montrera comment des consommateurs peuvent reprendre en main leur alimentation saine et à des prix abordables. Marco Lubrano ( la Louve, Paris) , Pierre Say (Artisans du monde) et Jacques Savoye ( AMAP) débattront avec la salle pour une consommation responsable, locale et éthique.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.